Jouons ensemble : billes de plage

Voyagez dans le temps jusqu'aux années 80, quand nous étions enfants

C'est peut-être la température printanière d'avril...

C'est peut-être l'envie de sable chaud sous les pieds et l'odeur de la mer qui emplit nos narines...

C'est peut-être parce qu'en fin de compte, malgré notre âge, nous nous sentons toujours comme des enfants...
mais, de nos jours, il y a un souvenir qui nous assaille lié à notre enfance!

C'était au début des années 80, et nous étions tous là, sur la plage, en maillot de bain, lorsqu'une chamaillerie entre enfants a été décidée pour être résolue par une course de billes de plage.

Tu te demandes de quoi il s'agit?

Le jeu était simple: vous créiez un circuit dans le sable. Ce qui était inhabituel, c'était la façon dont la piste était dessinée dans le sable, l'enfant qui pesait le moins était utilisé, on le faisait asseoir sur le sable et l'ami le plus fort le tirait par les pieds.

Le caniveau qui s'est formé est la piste. La piste a ensuite été construite avec des hauts talus, des montées, des sauts, des trous, des courbes paraboliques.

Ce n'est qu'à la fin que les équipes étaient formées, ou que vous jouiez seul, et avec le" cicotto" vous lanciez les balles en essayant de ne pas les faire sortir de la piste ou vous étiez disqualifié !

Qu'est-ce que le "cicotto"? Tout simplement, la poussée vers la balle donnée avec les doigts, en joignant le pouce et le majeur.

Celui qui arrivait le premier, généralement au troisième tour, gagnait.

 Mais vous savez quelle était la vraie particularité ?

Les billes. Ils étaient en plastique et divisés en deux : la moitié inférieure de la balle était colorée (et il y avait tellement de couleurs !), tandis que l'autre partie supérieure était en plastique transparent et montrait une image imprimée sur un disque en papier placé à la base de la balle, représentant généralement des cyclistes célèbres (Moser était le préféré de tous !).

 

 Les billes de plage ne sont plus un jeu de masse comme il y a quelques décennies, mais elles reviennent à la mode - il n'est pas rare de voir le long de la côte de Cesenatico de petits groupes décidés à jouer.

8/4 - 8/4